English

CRÉATION D’UNE FONDATION POUR LES SURVIVANTS DE LA RAFLE DES ANNÉES SOIXANTE

Le règlement national approuvé pour les survivants de la rafle des années soixante a fourni un montant initial de 50 millions $ pour établir une Fondation de guérison de la rafle des années soixante.

La Fondation est entièrement indépendante du gouvernement. Et elle s’adresse à tous ceux et celles qui ont été touchés par la rafle des années soixante, les survivants de partout au pays – Inuits, Premières nations, Métis, Indiens non inscrits – à tous.

Le conseil intérimaire de la Fondation de guérison s’est réuni pour guider son développement. Dans ce cadre, le conseil intérimaire a décidé d’entreprendre un processus d’engagement national et ces premières étapes ont commencé avec vous : les survivants et survivantes de la rafle des années soixante.

S’inscrire sur la liste d’envoi pour recevoir des mises à jour >>

À propos du processus d’engagement

Entre décembre 2019 et février 2020, l’équipe d’engagement a organisé un sondage d’engagement en ligne et 10 séances d’engagement de la Fondation de guérison des survivants de la rafle des années soixante dans les endroits suivants :

  • Montréal, QC, le 22 septembre 2019
  • Winnipeg, MB, le 5 octobre 2019
  • Halifax, N-É, le 9 novembre 2019
  • Toronto, ON, le 16 novembre 2019
  • Calgary, AB, le 30 novembre 2019
  • Saskatoon, SK, le 7 décembre 2019
  • Happy Valley-Goose Bay, T-N., le 11 janvier 2020
  • Vancouver, C-B, le 1er février 2020
  • Yellowknife, T-N-O, le 8 février 2020
  • Iqaluit, NU, le 15 février 2020

C’est un honneur pour nous que des centaines de survivants se soient joints à nous pour faire entendre leur voix en personne et en ligne. Nous avons pour principe que toutes les voix des survivants et survivantes soient entendues, valorisées et respectées et nous sommes restés fidèles à ce principe en facilitant la participation de survivants qui s’identifient comme tels, vivant dans les réserves ou hors des réserves, des Indiens inscrits, des Indiens non inscrits, des Inuits et des Métis de tout le Canada et d’ailleurs. Pour en savoir plus sur les séances d’engagement, y compris sur ce que les participants et participantes ont pensé de l’expérience, vous pouvez lire nos résumés de mise à jour des séances disponibles ici.

Quelles sont les prochaines étapes

Au cours des derniers mois, l’équipe a travaillé à rassembler et à analyser tous les commentaires des centaines de survivants que nous avons entendus au cours du processus d’engagement, afin d’élaborer des recommandations réalisables pour le conseil intérimaire en se basant sur vos témoignages. Ces recommandations nous conseilleront sur la manière de structurer la Fondation afin qu’elle réponde aux besoins et aux aspirations des survivants de la rafle des années soixante, y compris les Premières nations, les Métis et les Inuits. Les recommandations seront profondément ancrées dans les commentaires que nous avons reçus de vous et d’autres survivants partout au pays. Ce rapport sera présenté au conseil intérimaire plus tard cet été et nous sommes impatients de le partager avec vous!

Nous savons aussi que tout le monde souhaite que la Fondation soit mise en place et fonctionne le plus rapidement possible, mais – comme les survivants et survivantes nous l’ont dit – il est très important de s’assurer que cette Fondation dispose du leadership et du mandat appropriés et qu’elle soit établie pour durer. Les prochaines étapes du développement de la Fondation comprennent le recrutement d’un conseil permanent qui finalisera le mandat et les politiques de la Fondation, dans le but d’utiliser les fonds de la meilleure façon possible pour appuyer les survivants aujourd’hui et à l’avenir.

Pour ceux et celles qui sont intéressés à poser leur candidature pour faire partie du conseil permanent, veuillez rester à l’écoute pour plus de détails sur notre site Web après la publication du rapport et dans nos mises à jour par courriel à venir cet été.

Rester en contact. Souvenons-nous de notre résilience.

Nous voulons que les survivants sachent que même en ces temps difficiles, il existe toujours une communauté et un soutien. N’oubliez pas que vous êtes forts et qu’il y a toujours de l’espoir.

Pour beaucoup, le processus d’engagement a été le début de nouveaux liens avec d’autres survivants et d’un sentiment d’appartenance.  Bien que nous devions relever le défi d’être séparés pendant la pandémie de la COVID-19, il est important de se rappeler que nous ne sommes pas seuls.  Le processus d’engagement a plutôt démontré que, même si nous avons été si nombreux à grandir isolés, nous partageons un lien entre nous en raison de ce que nous avons surmonté.  Nous sommes toujours là, nous sommes présents pour les uns et les autres et la pandémie va finir.

Pour les personnes intéressées à se joindre virtuellement, voici une liste de communautés de la rafle des années 60 en ligne que vous pouvez explorer :

De plus, l’Association nationale des Centres d’amitié (ANCA) représente un réseau de 107 Centres d’amitié et des Associations provinciales/territoriales (APT) au Canada pour renforcer les liens au sein de votre communauté.

Nous mettrons cette liste à jour au fur et à mesure que nous apprendrons l’existence de nouveaux groupes et communautés de survivants qui favorisent la sécurité et la compassion pour tous les membres. Veuillez nous faire part de vos suggestions à info@60sscoopfoundation.com.

Merci beaucoup de votre patience alors que nous poursuivons notre cheminement vers la création d’une fondation pour les survivants, par les survivants.

  • RESTEZ AU COURANT, INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE LISTE D’ENVOI POUR RECEVOIR DES MISES À JOUR

     

    Alors que notre processus d’engagement touche à sa fin, nous voulons nous assurer que vous entendrez directement les résultats et les prochaines étapes.

    L’équipe d’engagement a maintenant terminé les 10 séances d’engagement en personne. Notre sondage d’engagement en ligne se terminera le 1er mars à minuit (heure du Pacifique).

    Tous les renseignements recueillis dans le cadre de ce processus d’engagement de la fondation serviront directement à la rédaction d’un rapport final qui comprendra des recommandations à l’intention du conseil intérimaire. Ces recommandations permettront au conseil de créer officiellement une fondation qui réponde au mieux aux besoins et aux aspirations des survivants de la rafle des années soixante. Les recommandations seront profondément ancrées dans les commentaires que nous avons reçus des survivants de tout le pays.

    Ce rapport sera publié au printemps/été 2020. Pour recevoir des mises à jour sur nos progrès et le lancement du rapport, veuillez fournir vos coordonnées ci-dessous :

    Veuillez m’envoyer des mises à jour de la Fondation.


    Si vous avez des questions ou des commentaires, nous les accueillerons avec plaisir. Veuillez envoyer un courriel à : info@60sscoopfoundation.com

Contact

Si vous avez des commentaires ou des suggestions au sujet du processus d’engagement de la Fondation, veuillez nous les envoyer à info@60sscoopfoundation.com